Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Les andes en roue libre

San Jose de Jachal-Chilecito 25-29 Mai

   Nous laissons derriere nous San Jose et ses palmiers, pour progresser dans l'optique de rejoindre Chilecito. Notre premiere etape est des plus atypiques. En effet, nous parcourons, cette journee, 120km jusqu'a Guandacol, mais sur cette distance, seuls les quelques 30 premiers ne seront pas monotones...

  Apres avoir longe un lac et dit au revoir a la cordillere enneigee qui avait ressurgit derriere nous, nous montons dans un canyon aux couleurs rougeatres, pour acceder a un col. De ce point de vue, une vallee rouge et verte se deploit devant nous. Un paysage lunaire, dont les reliefs aceres et les couleurs nous surprennent...



 


  La suite du parcours se fait dans la pampa desertique, sur une ligne droite infinie, ou finalement nous avons presque l'impression de faire du sur place...

  Le lendemain le desert se poursuit... Nous avons meme l'occasion de longer quelques petites dunes de sables... La route quitte progressivement la vallee pour se rapprocher des reliefs montagneux de la pre cordillere aux pieds desquels nous bivouaquons, entourres de cactus et plonges dans le rouge ambiant de la terre et des roches...


  Au reveil, nous sommes sous un temps mausade, et le ciel est couvert. Nous ne profitons pas des memes couleurs lumineuses qu'hier, mais la journee reste forte en decouvertes plurielles de paysages surprenants. C'est dans un decors de western, avec cactus et roches errodees, que nous prenons de l'altitude et parvenons a un col.



  La vue y est parrait-il tres belle, aux dires d'autres cyclistes, mais au lieu de la blancheur des sommets enneiges, nous n'y avons vu que celle des nuages...

  La descente qui suit nous offre de larges vues sur un enchainement de reliefs aux couleurs surealistes. Nous profitons de la vision, emmitoufles dans nos gants, bonnet, doudoune, etc. car la temperature est reellement basse.


  Plus loin, apres une descente d'une bonne trentaine de kilometres, nous ne trouvons pas plus de chaleur mise a part biensur celle des argentins qui est toujours de vigeur, dans chaque partie du pays... 


  Nous arrivons a Chilecito d'ou nous prennons un bus le jour suivant pour La Rioja, puis Salta. La fin du voyage approchant, nous preferons avancer vers le nord,  et faire ce saut d'environ 1000km de route qui aux dire des cyclistes rencontres est une ennuyeuse partie de pampa desertique.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :